Démission

-- Bordure extérieure / système 9-4RP2 / 10:18, heure locale --

Ryanis avait disparu depuis plusieurs semaines maintenant. Ces disparitions n'étaient pas rares et personne ne savait jamais ce qu'elle faisait. Néanmoins, elle revenait toujours au bout de quelques jours et restait toujours joignable en cas d'urgence. Mais cette fois, elle ne répondait même pas aux messages.

XTOF's portrait
XTOFdeFRANCE from EvE rendering

Xtof commençait sérieusement à s'inquiéter. Par ailleurs, elle lui devait plusieurs rapports importants qui étaient plus qu'en retards.

D'après les caméras de surveillance, elle était rentrée chez elles tard dans la nuit du 12 février et n'avait plus reparu depuis. Il décida donc de lui rendre visite.

Tout d'abord, il prit soin de s'équiper d'une tenue de combat complète avec champ de force renforcé, on ne sait jamais. Et puis, ce n'était un secret pour personne qu'elle chérissait tout particulièrement sa liberté... entrer chez elle sans y être invité était plutôt déconseillé. Son assurance lui rappela d'ailleurs par le biais de son assistant électronique qu'elle ne couvrait aucune "perte corporelle" (ou tout autre dommage) dans ces condition.

En sonnant, il n'obtint aucune réponse. Il s'y attendait un peu. Il utilisa donc son code prioritaire pour ordonner à la porte de s'ouvrir. Il s'attendait à un refus net et sans appel, mais il fut surpris de voir la sécurité se débloquer sans se faire prier. Avec de Ryanis, il s'attendait à devoir utiliser des moyens plus... radicaux.

Il pénétra dans la salle d'un pas prudent, commandant à voix haute l'allumage de l'éclairage. Aucun piège ne se déclencha. L'appartement était visiblement vide, et rudement bien rangé comparé à la dernière fois.

Pendant un instant, Xtof se demanda comment elle avait pu filer sans apparaître sur aucune des caméras et autres capteurs de la station. Mais son attention fut rapidement concentré sur l'hologramme grandeur nature qui apparut devant lui lorsqu'il voulut explorer plus avant.

Ryanis
Ryanis from EvE rendering

— Bonjour patron.

Xtof sursauta en reconnaissant Ryanis.

— J'imagine que si tu es là, c'est que je n'ai pas donné signe de vie depuis un certain temps.

Un enregistrement, drôlement réaliste, le bougre.

— Ne vous inquiétez pas, même si je ne répond pas aux appels, je vais bien.

L'image sourit d'un air espiègle.

— En revanche, j'ai peur que tu ne doives trouver un nouvel adjoint. Considère que tu as ma démission.

Un instant, l'hologramme parut s'assombrir alors que Ryanis se détournait, mais elle fixa une nouvelle fois son invité.

— Oh, une dernière chose, peux-tu informer Nove qu'il va devoir se trouver un nouveau conseillé et que le "jouet" qu'il m'a demandé est rangé dans le hangar 286 ? Tête en l'air comme il, il risque de ne pas s'en rendre compte avant un moment.

Sur ces paroles sibyllines, l'image se dissipa et la cabine retomba dans le silence.